Ask a question or
Order this book


Browse our books
Search our books
Book dealer info



Title: Contes et nouvelles en vers
Description: S.n., A Amsterdam 1764, in-8 (12,5x20,5cm), 2 volumes reliés. La première et la plus belle de toutes les contrefaçons réalisées de la très célèbre édition des Fermiers Généraux, et le chef-d'oeuvre de Eisen. Elle est superbement illustrée de 80 figures par Eisen (40 par tome sur papier fort), regravées pour la circonstance par Boilly (certaines ne sont pas signées). Cohen note que les figures sont inversées par rapport à l'édition des Fermiers Généraux. 60 culs-de-lampe, certains copiés sur ceux de Choffard. L'édition est également orné d'un portrait de La Fontaine par Rigaud gravé par Savart, 2 fleurons de titre, l'un signé par C. Boily, 2 vignettes tirées à part, 1 vignette en tête de chaque volume. Reliure en plein cartonnage de papier vert canard moderne. Pièce de titre et de tomaison de chagrin brun du XIXe. Tranches marbrées, papier marbré similaire sur les gardes. Etui du même papier marbré bordé de papier vert canard. Quelques piqûres éparses (faux-titres avec rousseurs). certaines gravures possèdent une ombre brune en marge, en raison des serpentes, qui ont été ôtées. Bel exemplaire, au tirage bien ancré. Alors qu'au XVIIe, on goûta plutôt les Fables de La Fontaine, et que c'est par elles également que l'auteur a intégré notre panthéon littéraire, il n'en fut pas de même au XVIIIe, si ce n'est l'inverse ; c'est à dire qu'on plaçait au-dessus des Fables, les Contes et Nouvelles en vers, l'édition des Fermiers Généraux en porte un témoignage éloquent. Le XIXe remisa à son tour les Contes dans l'ombre par pudibonderie. En effet, la légèreté, le libertinage,la grivoiserie, parfois l'indécence trouvèrent au XVIIIe un accueil fertile. On se demande aujourd'hui par quelle bizarrerie Les contes ne sont pas aussi lus que les fables. - S.n., A Amsterdam 1764, in-8 (12,5x20,5cm), 2 volumes reliés. [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First Edition. The first and most beautiful of all fakes made of the famous edition of the Farmers-General, and the masterpiece of Eisen. It is beautifully illustrated with 80 figures by Eisen (40 per volume on strong paper), re-engraved for the occasion by Boilly (some are unsigned). 60 tail-lamp, some copied from those of Choffard. Editing is also adorned with a portrait of La Fontaine by Rigaud engraved by Savart, 2 florets title, one signed by C. Boily, 2 vignettes drawn apart, one vignette top of each volume. Full sheepskin blond marbled late nineteenth elegant pastiche of eighteenth binding. Back tooled raised. Part of title and volume number in brown morocco with wheels. Double fillet border on covers. Two light gaps along the upper jaw of Volume I (rubbed). Upper jaw of Volume II partially cracked. A slot at the top of Volume I. A lack on upper cover of Volume II. Coins of Volume II blunted. Some spots scattered. Some prints have a brown shadow on the sidelines because of serpentes, which were removed. Despite some flaws binding, good copy, well anchored draw. While in the seventeenth, it tasted rather the fables of La Fontaine, and that it is through them that the author also has integrated our literary pantheon, it was not the same in the eighteenth, if not the reverse; ie they laid on top of Fables, Tales and news to, editing Farmers General bears eloquent testimony. The nineteenth garaged in turn Tales in the shadow prudishness. Indeed, lightness, licentiousness, smut, sometimes the ""indecency found in the eighteenth fertile home. Today One wonders by what bizarre tales are not as read as fables. --- Please note that the translation in english is done automatically, we apologize if the formulas are inaccurate. Contact us for any information!

Keywords:

Price: EUR 650.00 = appr. US$ 706.45 Seller: Librairie Le Feu Follet
- Book number: 41614

See more books from our catalog: Livres Anciens (1455-1820) - Littératures